Comment créer un bon logo... en 5 étapes
1518
post-template-default,single,single-post,postid-1518,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-14.3,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
Création logo Appartement 303

Comment créer un bon logo… en 5 étapes

Avant de se lancer dans la création d’un logo, il convient de se poser les bonnes questions…

Optons-nous pour une conception traditionnelle ou misons-nous sur l’originalité ? Quelle est la cible ? Quid du code couleurs ? Quelle signification le logo aura t-il par rapport à la marque, au produit ? Autant d’interrogations à ne pas laisser au hasard.

 

1. Simplicité

 

  • premièrement, la règle de base c’est qu’un logo doit être compris et identifié rapidement par le plus grand nombre,
  • en effet, plus il est simple (sans pour autant être dénué d’un fort potentiel graphique), plus il est lisible et restera dans la mémoire du consommateur.

 

Appartement303-logo-crea-metz

 

2. La forme

 

  • attention au double-sens instauré par certaines formes associées entre elles (type “deux images en une”),
  • les formes utilisées doivent être en totale cohérence avec la marque/le produit,
  • bien évidemment, le logo doit rappeler l’activité professionnelle représentée.

 

3. Les couleurs

 

  • pas plus de trois couleurs dont une dominante,
  • en effet, certaines couleurs ne s’accordent pas entre elles, alors attention aux associations hasardeuses et mariage des teintes,
  • en plus d’être complémentaires, les couleurs (comme la forme du logo) devront avoir un rapport avec le produit et revêtir une signification par rapport à la marque représentée.

 

chromie-logo-appartemetn303

 

4. La typographie

 

  • pas plus de deux polices d’écriture,
  • l’idéal étant de créer sa propre typo, reconnaissable du plus grand nombre,
  • et, si le nom de l’entreprise est court, simple et facile à mémoriser, il est tout à fait envisageable que le logo représente simplement la marque.

 

5. Le design

 

  • en définitive, le mieux est d’opter pour un logo qui saura “traverser” les époques,
  • éviter le logo “tendance”ou “phénomène de mode” qui, même si efficace sur le moment, finira par lasser les consommateurs,
  • privilégier un logo personnalisé, unique et intemporel :  capable de durer sans se démoder.

 

Pour une conception réussie, ne pas oublier que le logo doit être exploitable quelle que soit sa taille, sans perte de qualité. Il doit être adaptable dans différents contextes : imprimés ou sur le web.  Aussi, préférer un format vectoriel plutôt que matriciel pour éviter toute mauvaise surprise.

Pour terminer, un bon logo n’est pas un prospectus et n’a pas à représenter TOUT ce que fait l’entreprise. Force est de constater qu’il est généralement intégré à une mise en page (print ou digitale) et fait office de signature.

 

Envie d’une nouvelle identité graphique ? D’un logo responsive, adaptable sur tous types de supports ?