Snapchat, pub éphémère, efficace et qui créée de l'intérêt !
754
post-template-default,single,single-post,postid-754,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.8.1,vc_responsive

Snapchat, pub éphémère ?

Les réseaux sociaux sont pour les marques un terrain d’investigation bien particulier. Chaque réseau ayant son propre public, ses codes particuliers, il doit être utilisé de manière intelligente par les marques afin de rendre leur message efficient. Leur discours doit s’adapter et il leur faut faire preuve d’inventivité et d’originalité pour ressortir dans les flux respectifs. Et l’un de ces réseaux c’est Snapchat.

Ce réseau n’est pas encore l’outil le plus utilisé pour lancer des campagnes publicitaires. Et pourtant snapchat c’est 100 millions d’utilisateurs actifs par jours, un public plutôt jeune et réceptif à la publicité. Snapchat présente donc une audience confortable qui pourrait facilement être conquise par des concepts originaux. Et c’est pour cela que plusieurs marques commencent à parier sur l’application de partage de photographies éphémères.

WWF, #Lastdelfie

Prenons en exemple la WWF qui, lors d’une campagne, a utilisé le caractère éphémère des visuels sur le réseau social pour créer un parallèle avec la durée de vie de certaines espèces en danger. L’opération #LastSelfie fut lancée au Danemark et en Turquie, et mettait en avant les images des animaux grâce à cette phrase : « Dont let this be my last selfie. » Tout l’ intérêt de cette campagne est dans l’exploitation du principe même de l’application, montrer une durée de vie limitée avec une image à la durée de vie limitée. S’ajoutent à cela quelques phrases-chocs qui se rapprochent de l’univers et des habitudes des utilisateurs pour créer une campagne efficace (ex:« Better take a screenshot this could be my last selfie. »)
 
campagne WWF sur Snapchat
 

Snapzheimer

Le caractère éphémère de l’application fut aussi exploité dans une campagne sur la maladie d’Azheimer (Snapzheimer), qui met en avant que la mémoire immédiate de certains s’efface comme on oublierait les photos snapchat.
 

 

Lacoste

Dans un registre différent, la marque Lacoste a utilisée, en 2015, l’application pour lancer un défi à ces utilisateurs au travers d’un jeu concours. Crée par l’agence BETC Digital l’opération invite les adeptes de la marque à venir retrouver un crocodile caché dans 5 vidéos. Chaque vidéo met en avant un aspect, un sport, etc,  touché par la marque. Une vidéo fut ainsi postée toutes les deux semaines et permettait aux utilisateurs de gagner des réductions sur leur prochain achat.

La durée de vie de l’image est encore utilisée mais, cette fois, pour apporter un aspect challenge à la campagne. Ainsi, lancé dans un jeu de « où est le crocodile ? », chaque utilisateur devait attendre la prochaine vidéo pour tenter sa chance. Cela permet à la marque de présenter la totalité de sa gamme, de lancer un jeu concours en touchant un public plus jeune que son public cible habituel.

 

campagne lacoste sur Snapchat

Geofilters

Mais, la durée de vie de la photo n’est pas le seul élément utilisable sur snapchat, des marques comme McDonald’s ou Nike, entre autres, ont décidés d’utiliser les geofilters de l’application pour promouvoir leur marque. Pour rappel, les geofilters sur snapchat permettent de donner un effet particulier sur votre photographie en fonction de votre localisation. McDonald’s a ainsi proposé à ses clients de découvrir des filtres différents dans chacun de ses établissement, à l’utilisateur de se rendre dans ceux-ci pour tous les essayer et laisser une trace de son passage dans chacun d’eux.

 

nike-macdo-geofilter

Par ces exemples, on s’aperçoit que Snapchat est un autre réseau social à exploiter en terme de campagne publicitaire, il ne reste plus qu’a trouver un concept original.